Du bonheur dans mon collège

8.00€ TTC
En stock, livraison en 48h

J’étais peut-être naïf, mais j’avais confiance en eux. Saint-Exupéry disait qu’être confiant c’est croire qu’un océan existe parce qu’on a vu un ruisseau. Et je voyais l’océan dans chacun de mes élèves. Valoriser sans cesse, c’est le meilleur moyen pour tirer un élève vers le haut. J’avais en tête l’image de ce tout petit garçon de quatre ou cinq ans, torse nu, à qui l’on dit :

« Oh ! Que tu es costaud ! »

Et le gamin qui plie son avant-bras sur son bras pour mettre en évidence cette minuscule protubérance lui servant de biceps est tout à coup persuadé qu’il est prêt pour soulever des montagnes.

 

Tiné Raynal

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×